A quoi sert le Portfolio européen des langues PEL?

Le Portfolio européen des langues sert à :

  • promouvoir le plurilinguisme et le dialogue entre les personnes de cultures différentes;
  • faciliter la mobilité en Europe, grâce à une documentation transparente des qualifications linguistiques comparables;
  • encourager un apprentissage autonome tout au long de la vie;
  • favoriser la capacité d’auto-évaluation et de la perception de ses propres ressources linguistiques et culturelles.

Cela signifie ...

... pour vous en tant qu’apprenant(e):

  • évaluer vos connaissances linguistiques, les classer par rapport aux niveaux de référence indiqués par le Conseil de l’Europe;
  • établir vous-même une attestation reconnue dans toute l’Europe (Passeport des langues);
  • informer les intéressés de vos connaissances linguistiques, par exemple lors d’un changement d’école, avant le début d’un cours de langue, pour un programme d’échange linguistique ou pour une demande d’emploi ;
  • apprendre les langues de façon autonome et compétente: se fixer des objectifs et planifier les prochaines étapes de l’apprentissage;
  • valoriser son plurilinguisme et ses expériences avec des cultures différentes, en prendre conscience.

... pour vous en tant qu’enseignant(e):

  • se rendre compte des besoins et motivations des apprenants, fixer avec eux des objectifs d’apprentissage, par exemple en établissant avec eux des programmes d’étude;
  • se faire une idée du répertoire plurilingue des apprenants, se renseigner sur leurs expériences linguistiques scolaires et parascolaires;
  • juger et documenter de manière différenciée les performances;
  • classer les diplômes et certificats selon les niveaux de référence du Conseil de l’Europe;
  • décrire votre cours de langue et établir des validations des expériences d’apprentissage des langues.

... pour vous en tant qu’employeur (se), entreprise, bureau:

  • se faire une idée des connaissances linguistiques des ses collaborateurs, d’un(e) postulant(e) et pouvoir ainsi, mieux profiter de leurs ressources langagières;
  • planifier la qualification des collaborateurs et leur formation complémentaire interne ;
  • établir des attestations d’utilisation des différentes langues au lieu de travail et lors de séjours de formation complémentaire.